Collège Français Françoise Dolto (CFFD) - Majunga
Agence pour l'enseignement français à l'étranger

Accueil > Projets, parcours et partenariat > Actions éducatives > Histoire-Géographie > Commémoration du centenaire de la guerre 1914-1918

Commémoration du centenaire de la guerre 1914-1918

A propos du centenaire de la guerre mondiale 1914-1918, cliquez sur le lien suivant : http://centenaire.org/fr avec un dossier spécial Madagascar : http://centenaire.org/fr/madagascar
et la commémoration du Débarquement de Provence : participation d’un vétéran malgache : http://www.ambafrance-mada.org/Commemoration-du-Debarquement-de

Quatre élèves en 3ème ont préparé un discours à l’occasion de cette commémoration.

Discours des élèves de troisième du collège français F. Dolto de Majunga
Cérémonie du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918
En août 1914 a commencé une guerre très meurtrière à laquelle plusieurs milliers de Malgaches ont participé au côté de la triple entente, qui était l’union de la France, du Royaume Uni et de la Russie. Beaucoup de dégâts ont été causés et la population a beaucoup souffert. Les soldats n’avaient aucun confort dans les tranchées avec les rats et la boue. Les bombardements ont été très nombreux.
Les civils, eux, subissaient des réquisitions lors de l’occupation des Allemands dans la ville de Lille, par exemple. Ils devaient leur céder les matelas, payer plus cher pour se nourrir. Les Etats dépensaient beaucoup d’argent pour les armes et les munitions. Les femmes avaient un rôle important aussi dans la guerre. C’est elles qui s’occupaient de fabriquer les munitions et préparaient des cadeaux à envoyer aux soldats. Les vieux hommes et les jeunes travaillaient dans les champs. Heureusement cette guerre a connu sa fin. L’armistice entre la France et l’Allemagne a été signé il y a 100 ans précisément, le 11 novembre 1918, mettant fin à toute cette barbarie.
Le traité de paix entre la France et l’Allemagne, lui va être signé le 28 juin 1919 à Versailles. L’Allemagne avait perdu la guerre à cause des civils qui souffraient trop du blocus. Le traité de Versailles obligeait par exemple les Allemands à rendre l’Alsace et la Lorraine à la France et les rendait responsables de la guerre. Ce traité a été très mal accepté par les Allemands qui l’ont surnommé le diktat. Les différents points ne seront plus respectés par Hitler.
Ce traité n’a pas réussi à maintenir la paix. L’Europe plongera 20 ans après dans un nouveau conflit meurtrier.
Mais depuis la fin de cette seconde guerre mondiale, le continent européen vit en paix. Les pays auparavant en guerre vivent désormais en parfaite harmonie. Nous devons maintenir la paix, diffuser un message de solidarité, cette forme de sagesse, de liaisons fortes nées entre ces pays.
Aujourd’hui, nous sommes là réunis pour rendre hommage à ces soldats malgaches qui se sont battus, qui ont souffert, qui sont morts pour avoir défendu le pays colonisateur, certains contre leur gré. Nous sommes tous présents aujourd’hui, mesdames et messieurs, devant ce monument qui honore toutes ces victimes, pour valoriser et féliciter, après un siècle, tous ces combattants. Mais cela nous rappelle aussi combien la paix est précieuse et qu’il faut absolument la préserver en s’appuyant sur le dialogue et les échanges.

Elèves de 3° : Ilyan, Rosine, Emilia et Adarsh

Voir en ligne : "14-18" : une exposition numérique et interactive de l’Institut français largement diffusée dans le réseau scolaire mondial

Portfolio


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Français Françoise Dolto (CFFD) - Majunga (A.E.F.E.)
Directeur de publication : Geneviève Drouot, Principale