Postes à pourvoir à partir de septembre 2021

Le collège français recrute plusieurs professeurs résidents pour la rentrée de septembre 2021 (voir ci-contre).
La procédure est dématérialisée. Pour postuler,  les candidats devront commencer leur dossier avant le 29 janvier 2021 sur la plateforme AGIRR et devront avoir envoyé leur dossier sous forme numérique avant le 5 février 2021.

Vous lirez utilement toutes les informations précises sur la procédure et le calendrier en téléchargeant :

Madagascar-Notice-explicative-2021-2022

Pour tout renseignement complémentaire n’hésitez-pas à nous contacter :

Adresse mail : secretariat@majunga.aefe.net

Téléphone : (+ 261) 20 62 221 86

LE CONTRAT DE RÉSIDENT

L’ensemble des établissements de l’AEFE compte plus de 5 300 postes de résidents et environ 900 sont pourvus par la campagne de recrutement annuelle qui commence en décembre/janvier. La majorité des résidents sont des personnels enseignants du premier et du second degrés, dans toutes les disciplines.

Les agents résidents sont titulaires de la fonction publique française, d’État, territoriale ou hospitalière (très majoritairement de l’Éducation nationale), ayant exercé au moins deux ans en qualité de titulaire en France.

Ils sont recrutés par le directeur de l’AEFE sur proposition des chefs d’établissement après avis des commissions consultatives paritaires locales (CCPL). Si l’administration d’origine accorde le détachement, l’agent est alors détaché auprès de l’AEFE qui le rémunère, généralement pour une période de trois ans renouvelable.

Sont considérés comme personnels résidents les fonctionnaires présents depuis trois mois au moins dans le pays concerné ou suivant leur conjoint ou partenaire d’un PACS. Aussi une mise en disponibilité ainsi qu’un contrat de droit local de trois mois, signé avec l’établissement scolaire, sont-ils souvent mis en œuvre avant la signature effective du contrat de résident avec l’AEFE (recrutement dit « différé » pour les agents qui étaient en fonction en dehors du pays de recrutement et pour qui est donc nécessaire une période de « résidentialisation »).

  • Enseigner à l’étranger

Les postes de résidents sont essentiellement des postes d’enseignants du premier degré et du second degré. Dans quelques rares cas, il peut s’agir de postes administratifs ou de vie scolaire.

Dans sa politique de recrutement des résidents, l’Agence privilégie, outre les critères confirmant la qualité de la candidature selon les normes du système éducatif français, l’expérience et la capacité de rayonnement, d’ouverture et de dialogue en milieu étranger que nécessite une telle mission.

  • Au collège français Françoise Dolto à Majunga, 12 postes de résident :

1 poste de directeur d’école primaire

5 postes de professeurs d’école, adjoints

5 postes du second degré : français, anglais, histoire-géographie, mathématiques, sciences et vie de la terre.

Ces postes sont à pourvoir, au fur et à mesure qu’ils sont vacants, selon la procédure décrite ci-dessus. Leur vacance est publiée sur le site de l’AEFE.

Une fois le détachement obtenu de leur Ministère d’origine, ces personnels sont  recrutés en contrat local pendant trois mois et percevront 1500 euros mensuels. Le contrat est signé  avec l’Association des parents d’élèves. Après ces trois mois, l’AEFE, c’est à dire le Ministère des Affaires étrangères prend le relais.